Protocole : L'administration des médicaments

L’espace Bambins est une structure d’accueil de la petite enfance, selon les textes en vigueur et sous la surveillance du médecin de PMI référent, le Docteur Vilque, des dispositions ont été validées pour l’administration éventuelle de médicaments.


Tout produit autre qu’un aliment ne peut être donné sans ordonnance d’un médecin, même les granulés homéopathiques.

Dans le cas ou un traitement doit être pris sur le temps de présence à la crèche et en cas de prescription médicale, l’idéal est de demander à votre médecin ou à votre pédiatre un médicament qui ne s’administre que le matin et le soir pour éviter les transports de médicaments.

Une copie l’ordonnance doit être remise à la crèche OBLIGATOIREMENT et sera classée dans le dossier de l’enfant, le médecin de PMI pourra ainsi les consulter à tout moment.

Sur autorisation du Dr Vilque, les médicaments peuvent transiter de la maison à la crèche à condition qu’ils soient transportés dans une glacière. Nous proposerons des étiquettes à coller sur le flacon ou la boite de médicament. Sur cette étiquette seront notés :





  • Le nom de la personne qui a ouvert le flacon (parent ou autre) 
  • Le nom de la personne qui a amené le médicament 
  • La date d’ouverture et l’heure 
  • Le nom de l’enfant 
  • Son poids 
  • Les moments de la journée où le médicament doit être administré 
  • Durée prévisible du traitement.

Cette étiquette sera signée par le ou les parents.

Au sein de la structure

Les médicaments arrivent accompagnés de leur ordonnance et s’ils ne sont pas déjà étiquetés, cette formalité est remplie au moment de l’accueil par le parent ou par un membre de l’équipe – « SI LE MEDICAMENT EST DEJA OUVERT, LE MEMBRE DE L’EQUIPE FAIT SIGNER LE PARENT SUR L’ETIQUETTE » -.


L’ordonnance est vérifiée par la responsable de l’établissement ou par l’Auxiliaire de puériculture (correspondance entre l’ordonnance et le produit amené, dosage, etc.), le médicament est administré par une des deux personnes remplissant ces fonctions, en cas d’absence de l’une ou de l’autre, l’ordonnance est visée et l’administration du médicament est effectuée par un membre de l’équipe désigné sous la responsabilité de l’Educatrice de Jeunes Enfants, Responsable Technique de l’établissement.

Le nom du médicament et l’heure de l’administration sont notés sur la fiche de suivi quotidien. Une signature indique que le médicament a été administré avec le nom de la personne, et ce pour éviter que le médicament soit donné deux fois ou oublié.

L’ordonnance est le temps de la prescription, reportée sur un tableau récapitulatif du traitement et accroché dans un placard qui contient les médicaments. A la fin du traitement, elle est classée dans le dossier personnel et confidentiel de l’enfant.

Le ou les médicaments sont rangés dans un placard de la cuisine (réservé, il est étiqueté et identifiable facilement. A la fin du traitement les médicaments sont rendus à la famille.

Les flacons de paracétamol (type Doliprane pédiatrique) se conserve 2 mois après ouverture, la préparation St Louis se conserve au frais après ouverture.

En cas de fièvre

Si l’enfant est chaud et que son état pose question, la température corporelle est vérifiée en priorité par un thermomètre électronique frontal, la prise de température en voie rectale est à éviter, elle est autorisée uniquement en cas de panne du thermomètre frontal.

Au-delà d’une température corporelle supérieure à 38,2°C, on parle de fièvre. Il est important de découvrir l’enfant et de le faire boire régulièrement.

Après vérification si l’enfant présente de la fièvre, il est possible de lui administrer une dose/poids de paracétamol (Doliprane pédiatrique), de préférence en sirop et après autorisation d’un des parents par téléphone.

Le paracétamol est administré par la Responsable Technique ou par l’Auxiliaire de Puériculture.

Lorsqu’une dose de paracétamol a été administrée, l’heure et la dose poids sont notées sur la fiche de suivi quotidien de l’enfant. Aucune autre dose ne devra être administrée à la crèche sans contrôler l’heure et sans avis médical afin d’éviter tout risque de surdosage.

Si la fièvre est élevée et que les parents ne peuvent pas être contactés, une dose poids de paracétamol peut être administrée pour le bien-être de l’enfant. Son poids doit être vérifié sur la balance de la crèche.

Dès que l’état de santé de l’enfant est inquiétant les parents sont informés, si son état nécessite des soins urgents se sont d’abord les secours qui sont appelés les numéros sont affichés dans la structure.

En aucun cas une personne stagiaire ou un bénévole de l’association ne peut administrer un médicament ou effectuer un geste de soins (lavage des yeux, lavage nasal, prise de température etc.…).


Ismaëlle Legros,
Responsable Technique 
et 
Docteur Vilque,
Médecin de la Protection Maternelle et Infantile.