Projet d'établissement


SOMMAIRE
Présentation du lieu et finalité du projet

I - Projet social du multi accueil associatif à gestion parentale Espace Bambins à Aunay sur Odon

I.1 Historique du lieu
I.2 L’Espace Bambins sur le territoire
I.3 Les missions d’Espace Bambins
I.4 Les valeurs de l’association
I.5 Les critères d’attribution des places
I.6 Le réseau ACEPP
I.7 Les partenaires
I.8 Le financement de la crèche

II - Projet Educatif

Les objectifs généraux du projet éducatif

II.1 Accompagner le développement du jeune enfant à travers un accueil de qualité

II.2 Orienter cet accueil vers l’accueil culturel

II.3 Animer et pérenniser une vie associative, une intervention forte des parents dans la vie de la crèche

II.4 Mettre en place des moyens humains et matériels en accord avec une mise en conformité :
Aux lois
A la convention collective
A l’éveil culturel

II.5 Défendre des valeurs éducatives

Les valeurs communes de la crèche
Le respect de l’enfant
Le respect de ses besoins
La place de l’éveil culturel comme activités privilégiées

II.6 Les moyens humains

Composition de l’équipe
Les parents
La fonction d’employeur– Le C.A
La fonction d’animation de la vie associative et des financements

II.7 Le fonctionnement des commissions de parents pour répondre aux différentes missions et assurer une bonne gestion de la crèche

·       La commission salariés
·       La commission budget
·       La commission protocoles et documents
·       La commission relation avec les familles


III – Descriptif des pratiques éducatives

·       Les choix pédagogiques
·       Le déroulement du quotidien
·       L’accueil – la séparation
·       Le repas
·       Le sommeil
·       Les jeux
·       Les activités
·       Les sorties
·       Le départ

IV - Le développement des partenariats

·       Le RAM
·       Les SESSAD


V - L’évaluation du projet d’établissement, son calendrier

L’association Espace Bambins est une association de loi 1901 qui gère un multi accueil. Ce lieu fonctionne actuellement en multi-accueil de 13 places. Elle est située dans le centre ville de Aunay sur Odon dans des locaux mis à disposition par la municipalité et jouxtant la bibliothèque.

De mai 2006 à fin 2008, l’association a vécu de nombreuses transformations tant dans la composition de son bureau que dans la composition de son équipe. Tous ces changements ont fragilisé un équilibre déjà précaire de la gestion de la crèche : transition difficile et problèmes de trésorerie.

Pour ne pas avoir à traverser à nouveau une période douloureuse concernant la continuité de l’association, il est impératif d’organiser autour d’un projet central les objectifs et les moyens de ce multi-accueil.

Le présent projet d’établissement a pour but d’établir les nouvelles orientations de l’association, le mode de fonctionnement de la crèche, la nouvelle place des familles et leurs rôles, les pratiques professionnelles choisies pour l’accueil des enfants, la valorisation de ses partenariats, ses projets futurs et l’évaluation de l’ensemble mis en œuvre.



I - Projet social du multi accueil associatif à gestion parentale Espace Bambins à Aunay sur Odon


I.1 Historique du lieu


La première association a ouvert ses portes dans les années 80 et gérait une halte garderie dans la rue des jardins à Aunay sur Odon. L’équipe était composée de salariés et de mères bénévoles, qui se relayaient afin d’accueillir les enfants de 0 à 6 ans pour des temps courts. La présidente Mme Bonnet avait à cœur de créer un véritable lieu d’accueil. En septembre 1994 La Municipalité d’Aunay décide de soutenir l’ouverture d’une crèche associative parentale et met des locaux à disposition de l’association.

Après de grands changements en 2006, l’association décide de faire appel à un DLA Dispositif Local D’Accompagnement réalisé par S3A dès avril 2007. Les conclusions de cet accompagnement conduiront à adopter la convention collective des centres sociaux culturels et à réorganiser le fonctionnement interne de la structure pour pérenniser l’activité. La capacité d’accueil sera réduite à 13 places pour 6 postes de salariés dont 4 à temps partiel. Les locaux et leur aménagement sont les mêmes depuis 1994.


I.2 L’Espace Bambins sur le territoire


Aunay sur Odon est une commune de 3000 habitants, sur une zone essentiellement rurale. Entre condé sur Noireau et la périphérie de Caen c’est le seul lieu d’accueil  de la petite enfance qui répond aux besoins des familles concernant un mode de garde collectif à temps complet ou partiel.

La crèche associative de Condé sur Noireau qui devient municipale en avril 2009 propose 20 places
La crèche départementale de Vire propose 8 places.

Par conséquent sur un espace de 200 ha concernant 8000 habitants et en complément des places proposées par les 47 assistantes maternelles libres agréées de Aunay, l’espace Bambins répond à différents types de besoins :

Le mode d’accueil à temps plein ou à temps partiel régulier et un mode d’accueil de type « halte garderie », le tout sur 13 places par roulements, la possibilité d’accueillir également dans un espace approprié et avec du personnel qualifié des enfants en situation de handicap.
La possibilité d’accompagner des familles dans leur parcours quelquefois difficile d’appropriation de la fonction parentale.
Un lieu ressource qui peut orienter les familles vers d’autres types de services ou un mode de soins, à ce titre nous recensons les adresses et les contacts utiles aux familles.

La crèche enregistre et inscrit toutes les demandes d’accueil à temps complet ou occasionnel qui lui sont adressées par téléphone ou sur rendez-vous. Les familles dont les demandes d’accueil ne sont pas pourvues sont dirigées vers la PMI d’Evrecy ou Aunay pour obtenir les coordonnées des assistantes maternelles du secteur et se voies proposé un accueil occasionnel si des créneaux sont disponibles, ils sont inscrits en liste d’attente. En septembre 2008, 67 enfants étaient inscrits en liste d’attente.

Un meilleur recensement des demandes d’accueil de toutes les familles du territoire   en termes d’amplitude d’horaire. De nouveaux logements amènent et amèneront de nombreuses jeunes familles dont les parents travaillent à plus de 30 km et utilisent l’A84. De plus en plus de familles présentent des horaires atypiques en terme de besoin d’accueil (travail de nuit, horaires opposés entre père et mère, travail le soir, travail à temps partiel etc…). Ce recensement ne peut pas être réalisé par l’Espace Bambins actuellement compte tenu de son organisation, l’équipe est restreinte au minimum.


I.3 Les missions de Espace Bambins


Les missions de Espace Bambins sont définies selon les  textes en vigueur, décret de février 2007, et selon la politique Petite Enfance du territoire :

·       Répondre aux besoins des familles en offrant 13 places d’accueil selon des créneaux horaires définis par le règlement de fonctionnement. Faciliter pour les familles la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle.
·       Assurer un mode d’accueil de qualité et un niveau d’encadrement en accord avec la réglementation
·       Favoriser le bien-être physique, moral et affectif du jeune enfant de 0 à 6 ans.
·       Proposer un soutien à la fonction parentale et mettre en place une démarche de prévention en orientant vers des services médico- sociaux en cas de besoin.
·       Faire de la crèche un espace intégrateur pour les familles en difficultés et les enfants en situation de handicap.
·       Assurer le bon fonctionnement de la structure en termes de gestion.
·       Inscrire la structure dans un travail de partenariats et de réseaux sur le territoire.

I.4 Les valeurs de l’association de parents gestionnaire de la crèche

Les valeurs définies par les parents membres de l’association sont les suivantes :

·       L’intérêt, l’adhésion et l’investissement dans la vie associative.
·     L’implication parentale dans le quotidien de son enfant, le respect des valeurs définies selon l’Acepp : la reconnaissance du parent comme premier éducateur de l’enfant, la collaboration parents/professionnels pour la qualité de l’accueil et l’éveil des enfants, le développement des initiatives collectives parentales ouvertes à tous dans le respect des différences.   .
·       L’échange et l’entraide entre parents, la création d’un réseau de relations sociales à travers l’association.
·       Le choix éducatif et pédagogique du mode de garde en collectivité pour une socialisation précoce, et la garantie de compétences professionnelles dans le domaine de la petite enfance.
·       Le respect des différences éducatives et culturelles de chaque famille.


I.5 Les critères d’attribution des places


Les demandes d’accueil occasionnel ne font pas l’objet de la soumission à la commission d’attribution des places. Les demandes sont gérées en fonction des critères d’attribution  définis par l’association.

Tous les accueils qu’il s’agisse d’un accueil occasionnel ou régulier feront l’objet d’une contractualisation et d’une facturation correspondante. Les déductions possibles sont prévues dans le règlement de fonctionnement.

Le CA et la Commission d’Attribution des places de crèche ont établi des critères d’attribution, ils ont pour but de répondre aux besoins des familles tout en respectant les objectifs de l’association et les règles communes aux structures collectives d’accueil de la petite enfance. La municipalité et  les autres partenaires sont invités à participer aux commissions d’attribution.

1er critère – la priorité est donnée aux familles résidant à Aunay sur Odon.

2ème critère – l’âge de l’enfant. Une place de grand ne peut pas être attribuée à un bébé qui ne marche pas. Un maximum de 5 bébés non marcheurs peuvent être accueillis simultanément compte tenu de la composition de l’équipe. La crèche doit tenter d’assurer un équilibre entre les âges des enfants accueillis.

3ème critère – les horaires. Il doit y avoir concordance entre la demande d’une famille et le créneau disponible.

4ème critère – La participation familiale. Les familles ne doivent pas être opposées à une participation à la vie quotidienne de la crèche. Pour sa survie l’association doit être en mesure de pouvoir renouveler son bureau et ses bénévoles parmi les nouveaux parents. Les modalités de cette participation sont expliquées verbalement puis détaillées dans le règlement de l’établissement remis aux familles à la signature du contrat. La Commission Accueil des familles se charge d’accompagner les nouveaux adhérents.

I.6 Le réseau ACEPP

L’association Espace Bambins est adhérente du réseau ACEPP, Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels, 15 rue du Charolais 75012 – Paris, notre établissement dépend de la fédération l’association ACEPP Basse-Normandie.

L’Espace Bambins est un des 6 lieux d’accueil de la petite Enfance impliqué dans une démarche de Dispositif Local d’Accompagnement autour de la convention collective et du projet d’établissement. Les professionnels intervenant auprès de l’association apportant un regard et des conseils extérieurs précieux pour le déroulement de la nouvelle organisation.


I.7 Les partenaires

La crèche Espace Bambins travaille en partenariat avec différentes entités :

La Caisse d’Allocations Familiales
La CAF assure un rôle de conseil auprès de la structure, de financement de fonctionnement mais également de financement d’équipement. Le service Prestations collectives organise le suivi de la gestion de la structure et un contrôle des déclarations.

Le Département du Calvados
La P.MI est l’organe de contrôle sanitaire de l’établissement.. Des relations suivies et des échanges réguliers doivent s’opérer avec la PMI. L’association est en recherche d’un médecin de crèche référent

La Municipalité d’Aunay sur Odon
La mairie met à disposition les locaux utiles au multi accueil, elle accompagne l’association à différents moments de sa vie : réunions de Conseil d’Administration, Assemblées Générales etc…
La mairie accorde une subvention de fonctionnement annuelle à l’association Espace Bambins qui est votée par le Conseil Municipal. Une commission issue du Conseil Municipal est chargée du suivi des relations avec la structure. Cette dernière organise  des réunions de bilan d’activités tous les 2 ans au minimum pour adapter l’offre à la demande des usagers. Les subventions sont alors votés pour deux années. 

La bibliothèque municipale accueille régulièrement des groupes d’enfants de la crèche encadrés, pour des séances de contes ou pour profiter des expositions temporaires présentées.

Le Crédit Agricole et sa fondation
Le Crédit Agricole, agence d’Aunay sur Odon est la banque de l’association. Une relation de partenariat et de confiance s’est installée et à permis à la crèche de mieux gérer ses difficultés de trésorerie. Des échanges réguliers sont maintenus entre les conseillers de l’agence et la Commission Budget composée de parents. Une demande de subvention d’équipement  est adressée en 2009 à la fondation du Crédit Agricole pour financer l’aménagement des locaux notamment d’un dortoir en salle d’éveil.

Le réseau Accep
L’association est membre de l’Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels, elle peut bénéficier des différentes actions menées en directions des structures petite enfance à gestion parentale :
.
·       Soutien et conseil technique pour la gestion des lieux d’accueil associatifs à participation parentale
·        Animation d’un réseau actif d’entraide et de solidarité
·        Diffusion d’informations et de documentations auprès d’un large public de parents, de professionnels du secteur sanitaire et social, d’élus, de responsables d’entreprises...
·        Formation des bénévoles associatifs, des professionnels de la Petite Enfance, des jeunes en insertion
·        Recherches-actions pour soutenir et enrichir l’accueil de tous et la démarche interculturelle
·       Accompagnement d’actions de développement social en milieux fragiles (rural et urbain)
La responsable technique  participe  aux réunions d’échanges sur les pratiques professionnelles organisés par l’ACEPP basse Normandie.



I.8 Le financement de la crèche

La crèche est financée par plusieurs modalités conjointes :

La participation des parents au prix horaire.

Toutes les familles désirant un accueil régulier dans le temps qu’il soit à temps plein ou temps partiel reçoit une proposition de contrat mensuel, ce document est contractualisé avec la Responsable Technique de l’établissement dans le respect du règlement  de fonctionnement.

Pour un accueil régulier : une contractualisation annuelle est proposée avec un préavis d’un mois pour rupture anticipée (sauf cas d’urgence définis dans le contrat).

Pour un accueil occasionnel : les contrats sont proposés pour des durées de 3 mois à 1 an sur des créneaux horaires définis et identiques chaque semaine. L’accueil peut être modulé en fonction des places disponibles.
Pour un accueil d’urgence : aucun contrat n’est proposé, la facturation est réalisée à l’heure.
Le calcul du taux horaire suit strictement les barèmes adressés par la CNAF, une copie des avis d’imposition est demandée pour ce calcul et il est expliqué à chaque famille. Une connexion au réseau CAFPRO est à envisager pour faciliter le calcul des tarifs horaires.


La CAF – La Prestation de.Servie.Unique.

La CAF, sous réserve des renseignements trimestriels et  annuels concernant la fréquentation et la gestion de la crèche, participe à hauteur de 66% au budget global de la structure par l’intermédiaire de la Prestation de Service Unique, ce mode de financement est calculé à l’heure. Une demande annuelle de subvention d’équipement peut être faite en septembre pour l’année suivante afin de financer le renouvellement du matériel vétuste ou l’acquisition de nouveau matériel.


La Municipalité d’Aunay sur Odon

La municipalité d’Aunay  met à disposition des locaux, (dont la valorisation vient d’être recalculée en 2008) et alloue une subvention de fonctionnement qui est définie tous les 2 ans par vote du Conseil Municipal. La subvention de fonctionnement est versée en juin de l’année en cours.

Le Conseil Général du Calvados

Les services de PMI sont à disposition de la structure pour assurer le rôle de suivi et de conseil sanitaire, à titre exceptionnel, une subvention de secours a été versée au titre de 2008. Des demandes de subvention peuvent être adressées au conseil Général en cas d’augmentation de la capacité d’accueil ou de création d’emploi.



La mise en place de différentes actions des membres de l’association

·       La recherche active de subventions

La commission budget est en charge de rechercher et de prendre contact avec différentes fondations ou entités de financement afin de récolter des fonds. Ces fonds peuvent, selon leur nature, servir au budget équipement  ou pédagogique de la crèche ou même venir financer un projet ponctuel en lien avec le présent projet d’établissement.


·       L’organisation d’évènements

L’association des parents s’est engagée à organiser différentes actions de type évènementiel pour récolter des fonds et animer la vie associative : du type kermesse, loto, repas, braderie etc….


II - Projet Educatif


Les objectifs généraux du projet éducatif

Les missions de toute structure petite enfance sont définies à travers le décret de février 2007

·       Aider les parents à concilier vie familiale et vie professionnelle (mais également en crèche parentale : vie sociale et vie sociale locale).
·       Favoriser le bien-être physique, moral et affectif du jeune enfant de 0 à 6 ans.
·       Proposer un soutien à la fonction parentale et mettre en place une démarche de prévention en orientant vers des services médico- sociaux en cas de besoin.

Dans une structure associative à gestion parentale adhérente de l’ACEPP, comme dans une autre, les valeurs défendues doivent intervenir afin d’articuler le projet éducatif de l’établissement et les pratiques des professionnels autour de l’Enfant.

II.1 Accompagner le développement du jeune enfant à travers un accueil de qualité

La notion d’accompagnement a, pour les professionnels, valeur de guide pratique, il est question d’être présents tout au long du développement du petit enfant, en valorisant les différentes étapes et en cheminant conjointement avec les parents sans jamais se substituer à leurs démarches. Les parents restent les premiers éducateurs de leur enfant.

L’Enfant reste la préoccupation première de l’accueil et la finalité du projet éducatif, Les professionnels de la structure sont les garants de la qualité de l’accueil et du respect des valeurs défendues par l’association et définies dans le présent projet.

II.2 Mettre en place des moyens humains et matériels en accord avec une mise en conformité

Afin de se mettre en conformité avec la réglementation l’association a recruté en aout 2008, une EJE au poste de Responsable Technique et en janvier 2009 une Auxiliaire de Puériculture. Chacune de ces deux diplômées de la Petite Enfance devront être présentes à l’ouverture et à la fermeture de la structure tout en assurant la transmission des informations utiles à l’accueil des enfants et au maintien de leur sécurité.

Les deux animatrices de la structure ont mené une démarche de Validation des Acquis de l’expérience pour l’obtention d’un CAP de la Petite Enfance. Ainsi à fin 2009 4 salariées sur 5 présentes auprès des enfants seront titulaires d’un diplôme requis.

L’association a recours à un poste de renfort d’équipe et d’entretien des locaux en contrat aidé par le Pôle Emploi.

En aucun cas un salarié ne peut assurer seul l’accueil des enfants, deux salariés minimum devront être présente simultanément. En cas de congés ou de maladie, un parent, (principalement les membres du C.A) pourront suppléer un salarié auprès des enfants.

Pour accompagner les ballades à pieds ou les sorties (bibliothèque), autorisées par les parents, un adulte pour deux enfants est indispensable. Les sorties sont soumises à l’accord préalable de la Responsable Technique.

Des stagiaires pourront être intégrés à l’équipe selon différents critères :

·  La crèche ne peut accueillir que des stagiaires majeurs,
·  Une convention de stage mentionnant une assurance du stagiaire en cas d’accident doit être signée par la structure  et le centre de formation avant le premier jour de stage.
·  Le stagiaire doit formuler un projet professionnel en direction de la Petite Enfance ou de la santé (élève auxiliaire, infirmière etc…)

En aucun cas un stagiaire ne peut se substituer à un salarié, il ne doit pas être laissé seul auprès des enfants. L’équipe assurera auprès des stagiaires une démarche de formation et d’accompagnement progressif. Un livret d’accueil des stagiaires à leur usage est en cours de réalisation par l’équipe.


Mise en conformité avec la convention collective

La gestion des ressources humaines, le cadre de travail de l’équipe et sa rémunération sont soumis, par adhésion depuis le premier janvier 2009, au respect de la Convention Collective National pour les associations d’accueil de jeunes enfants du 7 juillet 2007. Cette convention est issue de la CNN de 1983 du Syndicat Employeur des Centres Sociaux, des Associations d’accueil de Jeunes Enfants et des Associations du Développement social Local.

Les nouveaux parents adhérents de l’association Espace Bambins, sont invités à lire la Convention qui les lie aux salariés.

Avec de bonnes conditions pour proposer un éveil culturel

Afin de proposer des activités  orientées vers l’éveil culturel du Jeune Enfant, il convient de poser un cadre éducatif en ce sens :

Le respect des besoins de l’Enfant sera prioritaire sur les activités proposées.

L’encadrement des enfants, leur âge et leur intérêt propre pour les activités proposées devront être strictement respectés.

Un projet d’aménagement des locaux prévoit la possibilité de séparer les enfants par groupe d’âge à certains moments de la journée, principalement en matinée afin de mettre en place des ateliers en petits groupes.

Des parents bénévoles pourront participer à la mise en œuvre des animations et des activités.

Ces conditions doivent permettre aux enfants d’appréhender ce type d’éveil dans de bonnes conditions et à leur rythme.


II.2  Orienter cet accueil vers l’accueil culturel

L’éveil culturel et artistique du jeune enfant est un élément clé de la démarche éducative. Il respecte les diversités sociales et culturelles des enfants et des familles. L’éveil culturel se différencie des autres activités proposées au Jeune Enfant par l’intention, en premier lieu puis par la diversité et la démarche.

L’implantation géographique de la crèche favorise également ce choix : elle est située dans l’alignement de la bibliothèque, à 2 pas du cinéma et de la salle polyvalente.

L’objectif est de proposer aux familles un lieu riche en propositions de partage particulièrement adaptées aux tous petits.



II.3 Animer et pérenniser une vie associative, une intervention forte des parents dans la vie de la crèche

Les parents s’engagent en adhérant à l’association à défendre ses valeurs et à être acteurs de la vie de leur enfant à l’espace bambins.

Les parents ont un rôle primordial à jouer : ils sont reconnus comme premiers éducateurs de l’enfant, une continuité entre la vie familiale et la vie collective à la crèche doit pourvoir se construire à travers l’implication parentale et l’écoute accordée par l’équipe professionnelle.

Chaque famille doit trouver sa place et son mode de participation, l’équipe et le C.A se tiennent à disposition des familles pour lesquelles le fonctionnement de la crèche pose problème.

La transmission est un élément essentiel à la pérennisation de l’organisation de la crèche : le projet d’établissement, le règlement, la contractualisation et tous les protocoles sont les éléments qui déterminent le fonctionnement mais ils doivent être expliqués et transmis aux nouveaux adhérents et aux nouveaux salariés. Les parents ayant rempli une fonction donnée doivent accompagner et transmettre leur savoir-faire acquis à un autre parent nouvel adhérent ou ayant envie de remplir un nouveau rôle.

Défendre des valeurs éducatives

Les valeurs communes de la crèche doivent intervenir afin d’articuler le projet éducatif de l’établissement et les pratiques des professionnels autour de l’Enfant par :

Le respect de l’enfant

Le respect de l’Enfant est la base du travail des professionnels et de toute personne devant intervenir auprès des enfants à la crèche. C’est une notion fondamentale du concept de Bientraitance.

L’enfant doit être respecté dans sa différence, dans son individualité, dans son développement, dans sa capacité à communiquer ses besoins et ses envies.

Chaque enfant a son rythme, ses particularités, il ne sera pas bousculé pour franchir les étapes de son développement.

Le respect de ses besoins

La crèche Espace Bambins est une petite structure, elle permet d’adapter le quotidien aux besoins de chaque enfant : pour tous le rythme de sommeil, l’appétit, les besoins affectifs pourront être entendu et respectés. Le type d’accueil proposé est individualisé.


La place de l’éveil culturel comme activités privilégiées

Les activités qui seront proposées porteront principalement sur :

La musique, avec des ateliers autours de malles à instruments de musiques adaptées aux enfants, des CD, des propositions de parcours moteurs en musique ou sous la forme de « jardin sonore ».

La peinture, les arts plastiques, avec des supports et des matières différentes en fonction des thèmes, des collages, des manipulations, la visite des expositions proposées à Aunay…

Le conte et la littérature enfantine, avec l’aménagement d’un coin lecture et le renouvellement d’une partie des livres, l’utilisation de « l’heure du conte »à la bibliothèque pour la crèche…

Le théâtre et les marionnettes, avec la fabrication et l’animation de marionnettes, l’utilisation des marionnettes comme outil de communication, des sorties pour profiter des animations proposées au cinéma d’Aunay ou à la salle des fêtes…

La découverte de la nature, avec des matières ou des trouvailles ramenées dans la cour de la crèche au cours des ballades…

Et d’autres encore autour du modelage ou des couleurs etc….

Toutes ces propositions seront des activités privilégiées mais pas exclusives, le jeu libre et les jouets en libre accès auront toute leur place dans la journée d’un enfant qui préfèrera ces moments de totale liberté pour ses découvertes…

II.4 Le fonctionnement des commissions de parents a pour buts de répondre aux différentes missions et d’assurer une bonne gestion de la crèche

Afin de mieux répartir les différentes fonctions indispensables à la bonne gestion de la crèche, quatre commissions ont été crées :

·       La commission salariés
·       La commission budget
·       La commission protocoles et documents
·       La commission relation avec les familles

Chaque famille a par signature du contrat, l’obligation de participer à la vie associative soit par des temps de présence au quotidien (ménage, bricolage etc…), soit en étant membre du C.A, soit en participant au travail des commissions dont les missions sont définies ci-après.

Le fonctionnement des commissions de parents pour répondre aux différentes missions et assurer une bonne gestion de la crèche

Quatre commissions ont été formées, ainsi que leurs missions et les noms des participants, les commissions devront se réunir indépendamment du Conseil d’Administration et travailler sur leurs différentes missions de manières autonomes, elles feront part des conclusions de leur travail au C.A.


La commission salariés

Les missions de la commission salariés sont :

  • La relation/médiation entre l’association dans sa fonction d’employeur et les salariés concernant les questions d’organisation du travail, mais également la rémunération, les plannings, les congés etc…

  • Elle est garante de la mise en œuvre de la convention Collective dans ses grandes étapes et de sa répercussion sur les statuts des salariés.

  • Le recrutement, en respect du Protocole mis en place en septembre 2009 qui vise à déterminer les critères retenus pour chaque poste dont la définition est disponible préalablement. Dans la mesure du possible le recrutement doit s’effectuer conjointement entre des membres de la commission et la Responsable Technique.

  • Le travail de préparation des entretiens annuels du personnel pour l’évaluation de la R.I.S. (Réévaluation individuelle des salaires).

  • La réalisation du plan de formation des salariés : pour servir à financer des actions d’adaptation au poste de travail, d’adaptation aux évolutions de l’emploi/maintien dans l’emploi, de développement des compétences.

  • La Validation et la mise en place d’une journée pédagogique pour le personnel sous forme d’une journée complète ou de 2 demi-journées, la fermeture de la crèche sur ce temps de formation est à étudier dans cette démarche.

La commission budget

Les missions de la commission budget sont :

  • Les relations avec l’établissement bancaire et les organismes financeurs
  • Le suivi du budget prévisionnel
  • Le renseignement des documents comptables à remettre aux organismes financeurs, en collaboration avec la Comptable et la Responsable Technique
  • La gestion active de la trésorerie en collaboration avec le Trésorier de l’association
  • La recherche active de subventions, le renseignement des dossiers de demande et leur suivi jusqu’au versement effectif.

Etant donné le caractère vital de ces fonctions pour l’association, un interlocuteur de la commission sera l’interlocuteur privilégié pour chaque dossier, les missions de chacun et les objectifs de chaque dossier seront fixés en Conseil d’Administration.


La commission protocoles et documents

Au 1er janvier 2009, nous avons validé :

  • Le nouveau règlement d’établissement
  • Les contrats d’accueils occasionnels
  • Le protocole de circulation des aliments
  • Le protocole d’administration des médicaments, réalisé avec le soutien du docteur Vilque.
  • Le protocole définissant l’organisation des périodes d’adaptation

Il reste à réaliser pour septembre 2009 :
  • Les nouveaux contrats d’accueil régulier modifiés par le contenu du règlement d’établissement 2009.
  • En relation avec la Commission relations avec les familles, un livret d’accueil à l’attention des nouvelles familles.
  • A valider le livret d’accueil des stagiaires rédigé par les salariés.

La commission protocoles et documents a pour mission d’évaluer la pertinence des documents existants et de les faire évoluer en accord avec le C.A et l’équipe lorsque nécessaire.

Tous les documents cités sont une base de travail pour l’équipe, ils sont affichés, utilisés et disponibles à toute personne désirant s’en informer.

La commission relations avec les familles

Comme son nom l’indique, cette commission fait le lien entre les familles désirant adhérer et l’Association 

  •  Elle transmet les informations utiles et met les parents en relation avec l’équipe ou le C.A.
  • Elle tient à jour la liste d’attente des familles inscrites
  • Elle organise les commissions d’attribution des places et y invite les partenaires concernés
  • Un livret d’accueil pour les nouvelles familles est en cours de rédaction et servira de support pour accompagner les parents dans leur nouveau rôle de membres actifs.

II.5 Les moyens humains

L’encadrement des enfants est assuré par une équipe de professionnels de la petite enfance et occasionnellement par des parents bénévoles.

En aucun cas un salarié ne peut assurer seul l’accueil des enfants, deux salariés minimum devront être présente simultanément. En cas de congés, de maladie ou d’impossibilité de planning, un parent, pourra suppléer un salarié auprès des enfants.

L’équipe de salariés auprès des enfants est composée comme suit :

  • 2 animatrices en cours de VAE pour l’obtention du CAP Petite Enfance, ayant chacune 15 ans d’expérience dans la crèche, ayant un agrément d’Assistante Maternelle.

  • 1 Auxiliaire de Puériculture titulaire du diplôme et ayant 5 ans d’expérience

  • 1 Educatrice de Jeunes Enfants, diplômée d’Etat et en fonction de Responsable Technique de l’Etablissement

  • 1 Agent auprès des enfants chargé de l’entretien des locaux et de l’aide aux repas en Contrat Aidé par le Pôle Emploi.


Les parents

La participation des parents dans la vie associative est obligatoire et conditionne le renouvellement du contrat d’accueil à la crèche comme définit dans le règlement d’établissement signé par chaque famille adhérente :

  • S’engager en tant qu’adhérent à être membre associatif actif : chaque famille s’engage à être présente à toute Assemblée Générale, à s’inscrire soit dans le Bureau, soit dans une des commissions du Conseil d’Administration. La participation est obligatoire à la vie associative : actions lucratives, vie quotidienne en cas de besoin ponctuel (courses, ménage, sorties, activités, bricolage, couture, aide auprès des enfants …).

  • Un contrat est établi entre la structure et chaque famille dès l’inscription. Il mentionne :
  • l’obligation de participation parentale à la vie associative
  • une période de 6 mois avant un premier bilan pour mesurer la satisfaction des familles et sa participation. Une seconde période de 6 mois pourra être mise en place en cas de difficulté, soit pour trouver un autre mode de garde, soit pour corriger la situation.


La fonction d’employeurs

Le conseil d’Administration est composé de parents volontaires, en l’absence de volontaires, le CA et l’Association n’ont plus lieu d’être et la crèche est fermée.

Les différents postes du CA sont les suivants :

·       Le Président
·       Le vice Président
·       Le Trésorier
·       Le secrétaire

Le Conseil d’Administration est l’entité employeur des salariés de l’association, à ce titre il délègue une partie de ses responsabilités à l’éducatrice de jeunes enfants, les délégations sont  définis dans sa fiche de poste et actualisées  chaque année.


La fonction d’accompagnement

Les parents qui le souhaitent peuvent intervenir dans le quotidien des enfants de différentes manières :

Lorsque qu’un salarié est absent : les parents peuvent accompagner un salarié pour assurer les temps d’accueil des enfants pour les ouvertures et fermetures de la crèche

Ils peuvent intervenir de manière bénévole pour l’animation d’un atelier d’éveil, pour accompagner une sortie, pour des activités régulières (bibliothèque, musique…).


La fonction d’animation de la vie associative et des financements

Les familles s’engagent à animer des actions à différents moments de l’année pour récolter des fonds pour améliorer la qualité d’accueil et permettre à la structure de fonctionner.
L’utilisation de ces fonds servira à l’achat de matériel, de jouets, à la mise en conformité des locaux.


III – Le déroulement du quotidien

III.1 Les choix pédagogiques

L’équipe a fait le choix de s’impliquer dans un travail autour de thèmes, votés en réunion d’équipe toutes les 6 semaines et dont découlent des activités, un décor, des animations, des participations possibles pour les parents.

Travaux en vue d’aménager l’espace :
Sont en prévision des petits travaux afin de créer un coin dédié aux bébés : Il se trouvera dans la salle de vie, séparé par des petites barrières basses et muni de tapis, pour laisser les bébés explorer leur environnement à l’abri des besoins moteurs des grands. Les adultes pourront s’asseoir près d’eux et disposer des jeux au sol adapté à leurs âges.

Il est prévu également des achats d’équipements en vue d’aménager un dortoir en salle d’activités, avec du matériel modulable : tapis, matériel de motricité, bacs à livres, malle à instruments, décors muraux, lits empilables, lecteur cd, lot de cd etc.….

Ces travaux vont permettre de séparer les enfants en petits groupes pour leur proposer des ateliers au cours de la journée. Tout le matériel sera démontable et modulable pour l’adapter aux modifications du groupe et aux utilisations de l’espace selon les saisons.

III.2 Le déroulement du quotidien

L’accueil – la séparation
Le moment de l’accueil et de la séparation a fait l’objet d’un protocole rédigé en septembre, il est toujours expliqué aux familles au moment de l’inscription.

Le repas
Les biberons des nourrissons sont donnés à la demande. Les repas du midi sont servis en fin de matinée, il y a 2 services de repas pour respecter l’appétit des enfants en fonction de l’heure d’arrivée, du biberon pris le matin etc…Les repas sont amenés par les parents et réchauffés sur place.

Le sommeil
Le moment du repos est proposé en respectant le rythme de sommeil des enfants, il y a deux dortoirs et chaque enfant a son lit attitré.

Les jeux
Les jeux sont à disposition des enfants dans des bacs et des paniers. La crèche vient de se doter de jeux moteurs et aménagement de l’espace pour faciliter l’adéquation des jeux avec les besoins de chaque âge.

Les activités
Les différentes activités sont proposées et jamais imposées aux enfants. Elles découlent de l’âge mais aussi des thèmes choisis, elles sont mises en place plutôt en matinée (en tous cas au moment le plus opportun) et de préférence en petits groupes.

Les sorties
Sur autorisation parentale, des sorties sont possibles : au square près de la crèche, à la bibliothèque ou pour des ballades à pieds.

Le départ
Au moment du départ, chaque famille peut prendre le temps de retrouver son ou ses enfants, les transmissions de la journée sont faites par les professionnelles de manière individuelle. L’accueil se termine à 18h15.



IV - Le développement des partenariats

Les partenariats existants ont été définis au point I.7 avec :

·            La municipalité
·            La CAF
·            La PMi
·            Le Crédit Agricole et sa fondation
·            Le réseau ACEPP basse Normandie

Ces partenariat sont des éléments moteurs et dynamisant pour la vie de l’association, ils sont à la fois : conseils, financeurs, organes de contrôle et de soutien…

Cependant de nouveaux partenariats sont à envisager, en sus, de ceux existants.

 En septembre un Relais d’Assistantes Maternelles ouvrira ses portes à Aunay, non loin de la crèche. Etant donné la fréquentation d’enfants en accueil occasionnels amenés par leurs assistantes maternelles, il est possible d’imaginer un partenariat pour la mise en place de temps de regroupements ou d’animations avec le relais. Ces possibilités seront à construire avec les ou les professionnels (le) recruté (e)pour animer le RAM.

·       Les SESSAD - les Services Educatifs et de Soins Spécialisés à Domicile

Plusieurs enfants en situation de handicap fréquentent ces services pluri disciplinaires dans le secteur d’Aunay sur Odon. La crèche accueille actuellement un enfant dont les prises en charges s’organisent à partir de la crèche (mais pas dans les locaux). D’autres familles avec de jeunes enfants dans des situations similaires peuvent être à la recherche d’une structure d’accueil ordinaire. Un partenariat et des relations suivies peuvent être envisagés avec les SESSAD de Falaise et de Fleury sur Orne.

VI - L’évaluation du projet d’établissement, son calendrier

Tous les 2 ans, le projet d’établissement doit être évalué en fonction de l’évolution de la structure, de son travail d’équipe, des changements opérés par l’arrivée de nouvelles familles.
Avant de rencontrer à la mairie, la commission crèche, issue du Conseil Municipal pour effectuer le bilan de son activité, une évaluation du projet doit être mise en œuvre.

Cette évaluation peut s’opérer conjointement entre une commission de parents (par évolution de la commission protocole et document par exemple) et l’équipe de professionnels afin de faire évoluer le projet ou de le réorienter.
Pour respecter cette proposition la prochaine évaluation du projet est fixée à avril 2011.