Projet Pédagogique

PROJET PEDAGOGIQUE
CRECHE ESPACE BAMBINS


De septembre à décembre 2016 l’ensemble des salariées de la crèche Espace Bambins s’est réuni 2h par mois afin de réécrire le projet pédagogique de la crèche Espace Bambins.
Le projet pédagogique d’une structure représente la mise en œuvre des choix éducatifs énumérés dans le projet d’établissement. Ces choix sont appliqués par l’équipe de professionnels dans le quotidien. Le projet pédagogique définit les savoir être des professionnels auprès des enfants. Ce document est le produit d’un travail collectif des membres de l’équipe.
Le dernier projet pédagogique de la crèche « Espace Bambins » fut écrit en 2012. Depuis, une nouvelle équipe s’est formée, il était nécessaire de réfléchir ensemble sur nos pratiques afin de respecter nos valeurs et travailler de façon cohérente.
Tout d’abord nous avons défini nos valeurs professionnelles, puis nous avons décrit nos pratiques concernant l’accueil et l’accompagnement de l’enfant et de sa famille à la crèche.


Nos valeurs professionnelles
  • Respecter l’enfant, son rythme, son intimité,
  • Apporter une sécurité affective et physique,
  • Accompagner l’enfant dans son éveil et son développement,
  • Favoriser son autonomie,
  • Etre discrètes professionnellement,
  • Etre cohérentes

L’accueil et l’accompagnement des enfants et de leur famille au quotidien
  • L’environnement,
  • L’accueil de l’enfant et de sa famille (adaptation, transmission…),
  • Les jeux libres
  • Les activités encadrées
  • Le sommeil
  • Le change
  • Les Soins
  • Le repas
  • Le goûter
  • Les doudous et tétines
  • La sécurité
  • Les règles de vie




  • L’environnement
Le travail sur l’ambiance
L’équipe veille à maintenir une ambiance calme et accueillante pour que les bébés et les plus grands puissent passer une bonne journée. Chaque adulte présent dans la crèche doit respecter cet objectif et mettre de côté ses tensions personnelles : professionnel ou parent. Les cris sont évités dans la structure, les manifestations de chaque enfant sont prises en compte et verbalisées.

Le mobilier, sa disposition
Le mobilier et sa disposition respectent les règles de sécurité et la circulation des enfants dans l’espace, elle peut être modifiée pour des animations ponctuelles ou pour s’adapter aux besoins du groupe.

Les jeux
Les jeux sont renouvelés dès que besoin (usure, bris, lassitude…). Un budget pédagogique est prévu pour l’acquisition des nouveau jeux. Les investissements en jouets, jeux sont choisis en équipe, ils respectent les normes, la solidité et l’intérêt pédagogique.
En dehors des jeux de société, les jouets et jeux sont à hauteur des enfants et en libre circulation dans la salle de vie.

  • L’accueil de l’enfant et de sa famille
En avril de chaque année, la Commission d’Attribution des Places se réunit et attribue les places de crèche aux nouvelles familles. La Responsable de la structure contacte les familles retenues afin de les prévenir de la date de l’Assemblée Générale annuelle pour qu’elles puissent y participer, de les inviter à venir visiter la crèche et échanger à propos du déroulement de la journée de l’enfant, des pratiques professionnelles et du futur contrat. En juin une réunion des nouvelles familles est organisée afin de les informer du fonctionnement de l’association et d’échanger avec d’autres familles.
L’établissement est une association à gestion parentale, les professionnelles invitent les parents à participer à la vie de la crèche, à aller chercher leur enfant dans les chambres, à nous accompagner en sortie… Cependant tous les adultes, parents ou professionnels sont tenus de respecter les règles et les valeurs de la crèche.

L’adaptation
Avant l’accueil de l’enfant, une période d’adaptation est proposée, celle-ci est incontournable pour habituer l’enfant à son nouvel environnement et faire connaissance avec les lieux, les adultes et les autres enfants du groupe. La période d’adaptation est proposée en fonction du protocole mais peut être modulée, elle très progressive, elle permet également à la famille de s’habituer au fonctionnement de la crèche et prépare à la séparation.

Les transmissions
Les familles sont accueillies entre 7h30 et 9h15 afin de garantir la disponibilité des professionnelles pour les transmissions et l’encadrement de l’animation qui débute vers 9h30.
Lors de l’arrivée le matin, chaque famille est accueillie individuellement, les professionnelles s’adressent autant à l’enfant qu’au parent, les salariées et les parents communiquent autour du bien-être de l’enfant, font le lien avec la nuit passée, le petit déjeuner, l’état général de l’enfant.
Les professionnelles encouragent l’enfant en entrer en relation avec l’équipe et les autres enfants, ceci pour lui permettre de se sentir à l’aise et de quitter son parent sereinement.
Un temps est nécessaire pour permettre à chaque enfant et son parent de se séparer mais ce temps doit permettre également aux autres enfants déjà présents de trouver un équilibre dans les lieux et jouer sans allers et venues ou pleurs permanents. Les salariés peuvent aider le parent à partir s’il rencontre des difficultés (lui faire comprendre qu’il vaut mieux y aller plutôt que de faire durer un moment difficile).
Au départ le soir, à partir de 16h30, l’équipe transmet aux parents les informations sur le déroulement de la journée (repas, soins, hygiène, activités, développement…).
Les professionnelles restent disponibles pour échanger avec les familles sur divers sujets (fonction parentale, éducation…), elles peuvent être amenées à les orienter vers d’autres professionnels.
Etant donné le peu de discrétion que la configuration des locaux occasionne, il est entendu que toutes les salariées présentes lors des transmissions sont soumises aux règles élémentaires du secret professionnel appliqué dans tous les établissements médico-sociaux.


  • Les jeux libres
Différents jouets sont à dispositions des enfants : poupées, dinettes, voitures, garage, animaux, jeux de construction, jeux d’encastrement, bibliothèque… Au sein de la structure, il existe également un espace motricité avec un toboggan et des coussins.
Les professionnelles encouragent les jeux libres qui favorisent l’imagination, l’imitation, la socialisation, l’autonomie, la motricité libre… mais également ils permettent à l’enfant de se décharger émotionnellement, de faire ses propres choix.


  • Les activités encadrées
Quotidiennement, des activités encadrées sont proposées, selon l’âge des enfants et de leur compétences, de leurs besoins, de l’organisation, de la météo. Elles sont diversifiées, par exemple : peinture, gommettes, pâte à modeler, jeux de ballon, motricité, cuisine, jardinage, sorties diverses….
Ces activités ne sont pas obligatoires et ne sont pas non plus proposées systématiquement car la surenchère d’activités peut être épuisante pour les enfants.
Les locaux sont exigus et très bruyants, l’équipe propose donc aux enfants, le plus souvent possible, des activités extérieures. Elles permettent de répondre à leur besoin moteur, de diminuer le bruit dans la structure, d’éviter des conflits autour des jeux, d’apaiser l’ambiance du groupe.
L’organisation de sorties est appréciée par les enfants et l’équipe mais nécessite un taux d’encadrement strict, elles ne sont donc pas proposées au quotidien mais favorisées dès que l’organisation le permet. Lors de ces sorties, l’équipe propose d’aller au square de jeux, de regarder les illuminations, d’aller à la rencontre des commerçants de la commune (par exemple acheter du pain).
Une matinée « découverte » à l’école maternelle d’Aunay-sur-Odon est programmée annuellement en mai pour les enfants allant à l’école à la rentrée de septembre (toujours accompagnés d’une professionnelle et de parents). Une sortie de fin d’année est proposée systématiquement en juin ainsi qu’un spectacle de noël en décembre programmé avec le RAM d’Aunay-sur-Odon.
Le projet éducatif est axé sur l’éveil culturel, sensoriel et moteur. Les professionnelles mettent en place ces activités avec le matériel de la structure mais aussi en travaillant avec des partenaires locaux (bibliothèque, cinéma, école de musique, RAM…)


  • Le sommeil
Les professionnelles assurent un accompagnement pour l’endormissement des enfants et pour permettre à chacun d’avoir un moment de repos. Il se décline comme suit :
L’équipe veille à respecter les rituels des enfants : doudous, tétine, musique…
Chaque enfant a un lit attitré, à la même place, il trouve les mêmes enfants autour de lui. Les draps du lit et la turbulette sont propres et personnels.
Le climat est calme, la température de la chambre est vérifiée, elle est comprise entre 18°c et 20°c, l’environnement direct est propre et sain.
Pour veiller à son confort, chaque enfant est changé ou est passé aux toilettes avant d’aller dormir.
Dans la chambre des bébés un baby phone reste branché en permanence. Dans le dortoir des grands, un adulte surveille l’endormissement, reste à proximité pour rassurer. Le professionnel reste attentif à la dynamique du groupe pour respecter le sommeil de chacun, décale si besoin le moment de sieste ou couche un enfant hors du dortoir (parc des bébés) si celui-ci a besoin de s’endormir dans le bruit. Après l’endormissement de tous les enfants, l’adulte sort de la chambre. Chaque enfant à son propre rythme, notamment les bébés. Les professionnelles ne réveillent pas un enfant qui dort.
Un CD de musique de relaxation a été sélectionné par l’équipe pour accompagner l’endormissement. Ces musiques représentent un repère sonore propice à la détente et à l’endormissement.
Des passages réguliers permettent de surveiller le sommeil des enfants et de les lever progressivement lorsque ceux-ci se réveillent.

  • Le change
La crèche fournit les couches jetables, les produits d’hygiène sauf cas exceptionnel (si une famille le souhaite elle peut apporter son propre produit d’hygiène comme par exemple le liniment).
L’aménagement de la salle de bain est adapté avec deux tapis de change, une baignoire, un escalier « encastrable » se situant sous l’un des tapis pour favoriser l’autonomie des enfants et l’ergonomie.
Deux toilettes sont également adaptées à la hauteur des enfants, un pot est à disposition.
Chaque enfant a son propre casier.
Les gants sont en fibre de bambou, les essuies-mains sont à usage unique, les tapis sont désinfectés après chaque change.
Il y a une machine à laver et un sèche-linge afin de laver le linge tous les jours.

En règle générale, les enfants de moins de 2 ans n’ont pas acquis la propreté (âge de la maturation nerveuse des sphincters) ainsi les toilettes ne seront pas proposées si l’enfant n’est pas prêt pour cette acquisition (en accord avec la famille). L’apprentissage de la propreté ne sera pas « forcé ».
Après le passage aux toilettes, les enfants vont se laver les mains.
Les bébés sont changés régulièrement en fonction de leur besoin.
Le change est un moment d’intimité, les professionnelles restent en relation avec l’enfant en lui expliquant sa toilette.
  • Les soins
Le lavage nasal et oculaire
En cas de besoin, les professionnelles pratiquent des lavage nasal et oculaire seulement au sérum physiologique (+ compresse stérile pour le lavage oculaire).
L’érythème fessier
La pommade est fournie par les parents, ainsi chaque enfant à sa propre crème de change, celle-ci sera appliquée seulement si la professionnelle en évalue la nécessité (pas d’application systématique).
La crème solaire
En cas d’ensoleillement, une crème solaire est appliquée avec l’accord des parents.


  • Le repas
Depuis le 1er septembre 2016 nous fournissons les repas avec un prestataire extérieur, ainsi il est nécessaire de réfléchir à une nouvelle organisation pour préparer et donner les repas aux enfants.
Pour les plus grands
  • les entrées : l’agent renfort au repas prépare les assiettes pendant que l’équipe éducative lave la table, accompagne les enfants à se laver les mains et les installe.
  • les plats chauds : les assiettes sont préparées en individuel par l’agent renfort au repas.
  • Les desserts : l’équipe éducative sert les enfants.
Cette organisation nous permet de garantir la sécurité des enfants (sinon risque de brûlure). De plus les enfants ont leur repas en même temps pour un moment convivial et de partage. Le personnel éducatif reste auprès des enfants, disponible pour les accompagner.

Pour les plus petits (enfants ayant déjà une alimentation diversifiée à la maison)
L’agent de renfort au repas prépare les assiettes en individuel et réchauffe en fonction du rythme de l’enfant.
Effectivement les bébés n’ayant pas le même rythme de sommeil, cette organisation permet de s’adapter aux besoins de chacun.

Les biberons des bébés
Les bébés prennent leur biberon à leur propre rythme, sans horaires définis. La constitution des biberons doit respecter les protocoles (technique + hygiène), la manipulation du lait maternel a son propre protocole.
Pour donner le biberon, il est nécessaire de se mettre au calme, bien installée. En cas de journée forte en émotions pour une salariée, mieux vaut passer le relais à une collègue qui ne transmettra pas de tensions au bébé.

L’objectif de faire du repas un moment agréable n'est possible que si l’hygiène est respectée, le matériel et la communication adaptés et des règles de vie mises en place pour le bien-être de tous.
Avant et après le repas, la table est nettoyée, le personnel éducatif accompagne les enfants pour le lavage des mains et reste auprès d’eux durant le repas.
La crèche a investi dans de nouvelles assiettes, moins hautes pour faciliter la prise du repas en autonomie.
En termes de communication, le personnel éducatif prévient l’enfant lorsqu’il lui met son bavoir, lui dit ce qu’il mange, encourage l’enfant à manger avec sa cuillère sans le forcer. Selon ses capacités et son âge il sera autorisé à manger avec ses doigts.
Si pendant le repas un enfant perturbe l’ambiance et le bien-être de tous alors il sera écarté du groupe. Cette action est expliquée à l’enfant.


  • Le goûter
Le goûter est proposé par la crèche, il contient toujours un laitage (yaourt, fromage, lait…), des fruits (en compote, en jus, ou en morceaux…) et d’un féculent (cracotte, pain, galette de riz, gâteau réalisé en activité…).
Il est préparé par l’équipe éducative (sauf s’il est prévu des fruits en morceaux, alors l’agent de renfort au repas les prépare le midi).
Les pratiques d’hygiène et éducatives restent les mêmes que celles du repas du midi.


  • Les doudous et tétines
L’objet transitionnel fait le lien entre la maison et la crèche : si l’enfant a besoin d’un objet transitionnel, doudou, tétine ou autre (dans la limite de la sécurité), il sera accueilli à la crèche pour aider l’enfant à se rassurer. Cet objet permet à l’enfant de supporter l’absence de son parent, il est donc important de le laisser à sa portée. Lorsque l’enfant n’en a plus besoin l’objet transitionnel sera rangé dans son casier mais il restera à sa disposition. Pendant les moments de repas, d’activités encadrées et de jeux extérieurs, il sera demandé à l’enfant de mettre son doudou dans son casier.


  • La sécurité
Veiller à la sécurité reste une constante, en activité comme dans le reste du quotidien.
Le mobilier, les jeux, jouets sont conformes aux normes de sécurité.
Les règles de vie permettent également de contribuer à la sécurité générale.


  • Les règles de vie
A la crèche, les règles de vie s’apprennent dès l’arrivée à la crèche, quel que soit l’âge des enfants à qui elles sont expliquées selon ses compétences :
  • Respect de l’autre : on fait attention aux autres enfants et aux adultes.
  • L’ambiance est contenue : l’équipe veille à maintenir une ambiance calme et accueillante pour que les nourrissons et les plus grands puissent passer une bonne journée. Chaque adulte présent dans la crèche doit respecter cet objectif et mettre de côté ses tensions personnelles (professionnelles et parents). Les cris seront évités, les manifestations de chaque enfant prises en compte et verbalisées.
  • Aucun enfant ne doit se mettre en danger (exemple : se mettre debout sur les chaises…)
  • La politesse fait partie de nos valeurs éducatives.
Les limites
Il est nécessaire que les familles et l’équipe échangent autour des actions éducatives pour être cohérents dans les pratiques auprès de leur enfant.
Lorsque les règles de vie ne sont pas respectées par l’enfant, il est exclu du groupe quelques instants, le temps de se calmer, le temps pour l’adulte de consoler celui qui a été malmené. Etant donné la configuration des locaux, l’enfant peut être assis à table avec un jeu ou sur une chaise à l’écart ou en cas de grosse colère mit au lit avec son doudou le temps nécessaire. Toute intervention de l’adulte donne lieu à des explications et un rappel des règles.
Lorsque la situation se répète ou pose question elle est transmise au parent le soir. Il est rappelé que tous les enfants traversent une période d’opposition naturelle entre 18 et 36 mois mais que cela n’exclut pas l’apprentissage des règles de vie devant être répétées pour être intégrées par les enfants.



En conclusion, ce travail a été réalisé par l’ensemble des salariées de la crèche Espace Bambins afin de respecter l’enfant et sa famille de manière globale, d’adopter des pratiques professionnelles bienveillantes et de développer un travail d’équipe harmonieux.






Aunay-sur-Odon, le 31 janvier 2017