Projet Pédagogique


Crèche Espace Bambins
Juin 2012
Projet Pédagogique

Le projet pédagogique d’une structure représente la mise en œuvre des choix éducatifs énumérés dans le projet d’établissement, ces choix sont appliqués par l’équipe de professionnel dans le quotidien, le projet pédagogique définit les savoirs être des professionnels auprès des enfants.
Ce document est le produit d’un travail collectif des membres de l’équipe.
sommaire

L’orientation pédagogique, les valeurs professionnelles

  • L’accueil de l’enfant et de sa famille
  • L’adaptation, le rôle de l’implication des familles
  • les règles de vie

  • Le repas
  • Faire du moment du repas un moment clé agréable pour tous

  • Le sommeil
  • Favoriser l’endormissement, accompagner le sommeil

  • Les activités d’éveil
  • Comment sont proposées les activités aux enfants

  • l’Environnement
  • Le travail sur l’ambiance


L’orientation pédagogique, les valeurs professionnelles
Le courant pédagogique favorisé dans la structure est principalement celui d’Ovide Decroly, cette théorie se base sur l’intérêt de l’enfant à certains thèmes : un thème est choisit, à Espace Bambins il est voté par l’équipe (car les enfants sont trop jeunes pour voter), puis toutes les activités proposées sont déclinées autour de ce thème.
Le décor est recomposé autour du thème ainsi que les livres empruntés à la bibliothèque, les chansons plus particulièrement chantées, les déguisements, l’éveil musical organisé, les activités manuelles etc… C’est tout l’éveil qui est décliné sur 6 semaines maximum autour de ce thème. Cette méthode permet d’adapter les activités aux saisons, aux événements de la vie courante, aux âges des enfants accueillis et d’impliquer les familles qui le souhaitent en amenant des objets, des costumes…
L’autre axe de cette pédagogie consiste à partir du thème général en allant vers le détail de l’activité ex : thème général l’automne, puis la citrouille, puis le gâteau à la citrouille et ses ingrédients, puis la couleur orange...
Le deuxième courant pédagogique opté est celui de Froebel avec les jardins d’éveil et le maternage. La constitution de Espace Bambins est un petit groupe qui permet un mode de soins basé sur le maternage. cela implique que le personnel soit proche des enfants et aménage des moments individuels, des moments de câlins pour les enfants qui en ont besoin.

Les valeurs professionnelles
C’est invariablement l’intérêt de l’enfant qui sera mis en avant et privilégié, mais cet intérêt se constitue également par rapport au groupe : aucun enfant ne sera privilégié par rapport au collectif, c’est un équilibre entre besoins immédiats, sécurité du groupe et respect des besoins individuels que l’équipe de professionnels doit évaluer et mettre en œuvre à chaque instant.
  • Chaque enfant est respecté dans son individualité
  • Le rythme propre de chaque enfant est respecté (et non pas celui de ses parents)
  • Aucun châtiment corporel n’est infligé
  • Les enfants ne sont pas forcés à manger
  • Un temps de repos est proposé à chacun
  • Aucun enfant ne sera mis sur les toilettes avant l’âge de 2 ans (l’âge de la maturation nerveuse des sphincters) ni forcé à y aller s’il n’y est pas prêt pour cette acquisition.
  • Le projet éducatif de la famille est respecté
Les membres de l’équipe encadrant les enfants sont formés à la prévention des « douces violences » à la crèche : mettre en place la « bientraitance » dans le quotidien, mieux communiquer avec les enfants, mieux respecter chaque individualité, mieux comprendre les comportements.


  • L’accueil de l’enfant et de sa famille
  • L’adaptation, le rôle de l’implication des familles

En mai de chaque année la Commission d'attribution des places se réunit et attribue les places de crèche aux nouvelles familles, il leur est alors demandé de venir à la crèche et de transmettre leurs coordonnées. Une réunion des nouvelles familles est organisée en juin pour informer du fonctionnement et proposer un moment d'échanges avec l'équipe et d'autres familles.

Une période d'adaptation est incontournable pour habituer l'enfant à son nouvel environnement et faire connaissance avec les lieux, les adultes et les autres enfants du groupe. La période d'adaptation est proposée en fonction du protocole, elle est très progressive, elle permet également à la famille de s'habituer au fonctionnement de la crèche et prépare à la séparation.

L'établissement est une association à gestion parentale, les parents peuvent entrer à toute heure et participer à la vie de la crèche, aller chercher leur enfant dans les dortoirs, nous accompagner en sortie, proposer des ateliers et voter les grandes décisions de gestion de l'établissement, cependant tous les adultes, parents ou professionnels sont tenus de respecter les règles et les valeurs de la crèche.

Encadrement
La qualité de l'accueil est la raison d'être de la crèche : 2 salariés doivent impérativement être présents pour ouvrir l’accueil, en cas de retard d'un salarié, les parents peuvent se relayer en appui du salarié ou bien attendre le 2ème salarié (en cas d'arrêt maladie ou neige ou problème), à l'ouverture de l'accueil à 7h30, les problèmes d'adultes sont laissés à la porte pour laisser place à la prise en compte de l'Enfant et au groupe.



Le temps de séparation
Un temps est nécessaire pour permettre à chaque enfant et à son parent de se séparer mais ce temps doit permettre également aux autres enfants déjà présents de trouver un équilibre dans les lieux et de jouer sans allers et venues ou pleurs permanents, les salariés peuvent aider le parent à partir s'il rencontre des difficultés (lui faire comprendre qu'il vaut mieux y aller plutôt que de faire durer un moment difficile).

Il est demandé à la famille de transmettre des informations sur la soirée, le week-end : faire le lien avec la nuit passée, le petit déjeuner l'état général de l'enfant. Si l'état de santé de l'enfant n'est pas compatible avec la vie collective, les salariés peuvent prononcer une éviction et refuser d'accueillir l'enfant (en cas d'absence de la Responsable, elle sera avertie rapidement).

La crèche accueille aussi les doudous + tétine + objets transitionnels éventuels
Si l'enfant a besoin d'un objet transitionnel : un doudou, une tétine ou autre cet objet est aussi accueilli à la crèche pour aider l'enfant à se rassurer. Ces objets permettent à l'enfant de supporter l'absence de son parent, il est donc important de le laisser à sa portée (sauf les mois avant l'école ou l'enfant doit apprendre à laisser doudou dans les moments d'activités et laisser la tétine pour pouvoir parler). Lorsque l'enfant amène des jeux le matin, ils sont laissés dans le casier car ils peuvent être dangereux pour les plus petits ou occasionner des conflits, (ex : voiture métallique, objets pouvant être ingérés...)

On s’adresse autant à l’enfant qu’au parent
Chaque enfant est accueilli individuellement, les adultes s'adressent directement à lui et l'encourage à entrer en relation avec l'équipe et les autres enfants, ceci pour lui permettre de se sentir à l'aise rapidement et de quitter sereinement son parent.

Le repas
L'équipe réceptionne le repas, le sac avec les changes, les effets personnels de l’enfant, le parent après avoir chaussé des sur-chaussures (en hiver ou en cas de pluie) met à l'enfant ses chaussons et range ses affaires dans son casier. Le repas doit être transporté dans un sac glacière, être prêt à être réchauffé dans un récipient propre et hermétique, les aliments emballés doivent respecter les dates de péremption. Le personnel de la crèche vérifie les dates, note le nom de l'enfant sur les boites et jette les aliments périmés. Les boites de lait doivent arriver neuves, les biberons déjà constitués ne peuvent être donnés.

Les horaires d'accueil ne comportent pas d’horaires fixes entre 7h30 et 11h00 mais en cas d'animations, il est demandé aux parents d'arriver à 9h30 au plus tard, il est difficile pour l'équipe de garantir l'encadrement de l'animation lorsqu'il faut se libérer pour accueillir un nouveau venu, ranger son repas et le mettre à l'aise alors que le groupe est rassemblé autour d'une activité.


Les règles de vie

Des valeurs éducatives fortes sont inculquées aux enfants dès la marche :

Le respect des autres : on ne tape pas à la crèche, on fait attention aux autres enfants, l'enfant en grandissant doit apprendre à respecter les adultes également.
L'ambiance est contenue : les cris doivent êtres évités pour ménager les plus petits et le groupe en général.
Aucun enfant ne doit se mettre en danger : pas d'escalade du mobilier, pas de jeux avec les portes, les barrières...
Les repas se prennent à table : pour manger chaque enfant s'assoit, met un bavoir et fait seul ce qu'il sait déjà faire et à son rythme.
Il est impossible de garantir l'hygiène des locaux si les enfants se promènent avec de la nourriture ou des biberons, d'autre part en entrant à l'école un enfant doit avoir appris à manger seul en restant à table.

Les limites

Il est attendu des familles qu'elles transmettent les mêmes valeurs et qu'elles interdisent les mêmes points que l'équipe, ceci pour garantir une cohérence éducative autour de l'Enfant.

Lorsque les règles de vie ne sont pas respectées par l'Enfant, il est exclu du cercle de jeu pendant quelques instants, le temps de se calmer, le temps pour l'adulte de consoler celui qui a été malmené. Etant donné la configuration des locaux l'enfant peut être assis à table avec un jeu ou sur une chaise à l'écart avec son doudou ou en cas de grosse colère, mis au lit le temps nécessaire. Toute intervention de l'adulte donne lieu à des explications et à un rappel des règles.

Lorsque la situation se répète ou pose question, elle est transmise aux parents le soir. Il est rappelé que tous les enfants traversent une période d'agressivité naturelle entre 18 et 26 mois mais que cela n'exclut pas l'apprentissage des règles de vie devant être répétées pour être intégrées par les enfants.

Certaines périodes du développement comme l'opposition ou l'apprentissage de la propreté peuvent occasionner des tensions avec la famille, voire des conflits, cela peut donner lieu à une concertation avec la Responsable Technique et un membre de la Commission Accueil des Familles.

Etant donné le peu de discrétion que la configuration des locaux occasionne, il est entendu que tous les salariés présents dans les locaux lors des transmissions sont soumis aux règles élémentaires du secret professionnel appliqué dans tous les établissements médico-sociaux.


  • Le repas
  • Faire du moment du repas un moment clé, agréable pour tous

Pour garantir une gestion du repas agréable il faut 3 personnes pour encadrer le repas et 14 enfants max. Un salarié pour préparer et chauffer les assiettes, présenter les desserts, deux salariés pour encadrer les enfants et donner les biberons des nourrissons.
Les familles apportent le repas dans sa totalité mais en cas d'oubli (de dates dépassées ou d'assiette tombée par terre) un repas de substitution est donné à l'enfant (pot adapté à l'enfant).

Pour le repas l'équipe privilégie le respect de l'Enfant : l’appétit de chacun, son rythme (priorité à ceux qui arrivent tôt et aux plus petits), si l'enfant n'a pas faim il peut manger en deuxième service, si l'enfant a très faim l'équipe complète le repas.

Les salariés accompagne les enfants dans les étapes du repas :

  • Chaque enfant se lave les mains avant de se mettre à table, on lui met un bavoir, il peut choisir sa place (sauf conflits)
  • Aide aux enfants qui commencent à manger seuls, mais leur laisser faire ce qu’ils savent faire seuls.
  • Chaque enfant mange à son rythme et prend le temps nécessaire.
  • Permettre aux petits de découvrir les textures, les différents goûts
  • Les adultes essaient de maintenir une ambiance calme pour le repas
A la fin du repas les enfants se relavent les mains et le visage avec leur bavoir, de l'eau et du savon liquide.

Biberons des nourrissons :

Les nourrissons prennent leur biberon à leur propre rythme sans horaires définis, la constitution des biberons doit respecter les protocoles (technique + hygiène), la manipulation du lait maternel a son propre protocole.
Pour donner un biberon, il est nécessaire de se mettre au calme et bien installée, en cas de journée forte en émotions pour une salariée, mieux vaut passer le relais à une collègue qui ne transmettra pas de tensions au bébé.






  • Le sommeil
  • Favoriser l’endormissement, accompagner le sommeil

Les professionnelles assurent un accompagnement pour l'endormissement des enfants et permettre à chacun d'avoir un moment de repos, il se décline comme suit :

L'équipe veille à respecter les rituels des enfants : doudous, tétine, musique...
Chaque enfant a un lit attitré, à la même place, il trouve les mêmes enfants autour de lui.
Les draps du lit et la turbulette sont propres et personnels.
Le climat est calme, la température du dortoir est vérifiée, dans l'idéal elle est à 18°C. L'environnement direct est propre et sain.
Pour veiller à son confort, chaque enfant a un change ou un passage aux toilettes avant d'aller dormir et si besoin un soin du nez ou le lit en pro clive.
Dans le dortoir des bébés un baby phone reste branché en permanence, dans le dortoir des grands, un adulte surveille l’endormissement, il reste à proximité peut rassurer, faire un câlin.
Le professionnel doit être attentif à la dynamique de groupe pour respecter le sommeil de chacun, si besoin décaler le moment de sieste des plus grands pour permettre aux plus jeunes de trouver le sommeil ou bien il peut coucher un enfant hors du dortoir (dans le parc de bébés) si celui-ci a besoin de s'endormir dans le bruit. Après l'endormissement de tous les enfants, l'adulte sort du dortoir. Les nourrissons ont leur rythme propre qui doit être respecté (on ne réveille pas un bébé qui dort).

Un cd de musique de relaxation a été sélectionné par l'équipe pour accompagner l'endormissement, ces musiques représentent un repère sonore propice à la détente et à l'endormissement des enfants.

Des passages réguliers permettent de surveiller le sommeil des enfants et de les lever progressivement lorsque ceux-ci se réveillent.



  • Les activités d’éveil
  • Comment sont proposées les activités aux enfants

Beaucoup d'activités d'éveil sont mises en place à la crèche mais les activités ne sont jamais obligatoires et ne sont pas proposées systématiquement car les jeunes enfants ont besoin de moments de jeux libres et même de moments d'ennuis pour permettre à l'imagination de se développer. La surenchère d'activités peut être épuisante pour les enfants.

Quelles activités à quel âge ?
Les activités sont proposées en fonction de l'âge et des possibilités de chacun, elles sont choisies en fonction des thèmes travaillés, de la constitution du groupe et des possibilités du moment (ex :on ne met pas en place un atelier peinture avec 3 enfants fiévreux dans le groupe).
L'équipe essaie de renouveler ses propositions d'activités, d'en informer les parents et transmet aux familles en fin de thèmes les productions des enfants.

Veiller à la sécurité
Veiller à la sécurité des enfants reste une constante en activité comme dans le reste du quotidien.

L’espace extérieur et les sorties
Les locaux sont exigus et très bruyants, pour permettre aux enfants d'assouvir leurs besoins moteurs il est indispensable de les sortir chaque jour si possible, en tous cas le plus fréquemment possible en hiver. Leur proposer des activités extérieures permet de répondre à leurs besoins, de diminuer le bruit et d'éviter les conflits autour des jeux, de calmer l'ambiance du groupe.

Les sorties
L'équipe apprécie l'organisation des sorties mais elle nécessite un taux d'encadrement que l'on obtient rarement (1 adulte pour 2 enfants et 2 salariés dans les locaux si des enfants y restent), lorsque le planning le permet des sorties peuvent permettre aux enfants de faire des découvertes au square, les illuminations, les commerçants etc... Dans le cadre d'un projet une sortie annuelle est programmée et l'aide des parent est sollicitée pour l'encadrement.


L’éveil culturel : l’éveil musical et la bibliothèque, les spectacles...
Le projet éducatif est axé autour de l'éveil culturel de l'enfant c'est tout naturellement que des activités telles que la bibliothèque sont proposées très régulièrement, un éveil musical est programmé chaque mois ou presque et un spectacle de fin d'année est organisé en décembre de chaque année.



  • L’environnement
  • Le travail sur l’ambiance
  • L’aménagement de l’espace de vie

L'équipe veille à maintenir une ambiance calme et accueillante pour que les nourrissons et les plus grands puissent passer une bonne journée, chaque adulte présent dans la crèche doit respecter cette objectif et mettre de côté ses tensions personnelles : professionnel ou parent. Les cris doivent être évités, les manifestations de chaque enfant prises en compte et verbalisées, une écoute des plus grands est opérée.

Le mobilier, sa disposition
La totalité du mobilier a été changée depuis 2008, un travail sur l'adaptation aux besoin des enfants et les possibilités des locaux a été mise en œuvre, la disposition du mobilier respecte les règles de sécurité et la circulation des enfants dans l'espace, elle peut être modifiée pour des animations ponctuelles ou pour s'adapter aux besoins du groupe.


Les jeux
Les jeux sont renouvelés dès que besoin (usure, bris, lassitude...), un budget pédagogique doit prévoir l'acquisition de nouveaux jeux régulièrement. Les jeux sont choisis dans des catalogues professionnels qui garantissent le respect des normes, la solidité et l'intérêt pédagogique des jeux.
En raison de la configuration des locaux les jeux à touches musicales sont proscrits. Les investissements en jeux sont choisis en équipe.

En dehors des jeux de société, les jouets et jeux sont à hauteur des enfant et en libre circulation dans la salle de vie. Les professionnelles encouragent les jeux de groupes qui favorisent les échanges entre enfants.

    ------------------------



Les deux axes forts de ce projet pédagogique qui déterminent les pratiques professionnelles sont le respect de l'enfant et un travail d'équipe harmonieux.